CRESITT Industrie | FAQ – VISION INDUSTRIELLE
19942
page,page-id-19942,page-template-default,ajax_fade,page_not_loaded,,vertical_menu_enabled,qode-title-hidden,qode-theme-ver-1.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.4.3,vc_responsive

Documentation CRESITT

Qu’est-ce que la vision industrielle ? De quoi est composé un système de vision industrielle ?

La vision industrielle permet aujourd’hui de compléter ou assister l’opérateur humain en entreprise, notamment pour des opérations de contrôle qualité. Elle permet d’aider les opérateurs de contrôle en réalisant des tâches répétitives (comptage, présence de logo, détection de pièce cassée, tâche sur un objet, vérification de caractères, de codes-barres, etc…).

Le but de la vision industrielle est d’impacter la ligne de production lorsque le système détecte un élément non conforme, en l’arrêtant pour permettre à un opérateur de retirer la pièce défectueuse, ou bien effectuant une action automatique (éjection de la pièce à l’aide d’un automate, jet d’air ou mouvement mécanique, marquage laser ou RFID, mouvement d’un robot, enregistrement dans une base de données, remplissage d’un flacon, etc.).

La vision industrielle peut aussi servir à piloter un automate ou bras articulé pour placer des objets ou pièces, avant le passage dans une machine particulière. Les applications ne sont pas fermées, et peuvent probablement répondre à de nombreuses problématiques problématiques.

Un système de vision est composé le plus souvent :

> d’une caméra,

> d’un organe de calcul contenant un logiciel permettant de traiter l’image et d’en déduire une information : pièce bonne ou rejetée, défaut, lecture du code barre, …

> d’un éclairage dédié,

> éventuellement de détecteur ou cellule de détection pour les contrôles d’objets sur un convoyeur,

> d’une interface ou commande de sortie, parfois d’un actionneur.

Trois grandes familles existent pour les systèmes « clé en main », par complexité et coût croissant :

> les capteurs de vision,

> les caméras intelligentes,

> les systèmes de vision multicaméras.

Quelles sont les différences entre un capteur de vision, une caméra intelligente et un système de vision ?

Capteur de vision

800 – 2,5k€

Processeur intégré à la caméra

Simple d’utilisation et de mise en place

Éclairage souvent intégré

Fonctionnalités limitées

Capteur à adapter en fonction de l’application (un capteur de vision qui peut détecter la présence d’un logo ne pourra pas lire de codes-barres, et inversement)

Caméra intelligente

3k – 6k€

Processeur intégré à la caméra

Prise d’image 5 à 10 fois plus rapide d’un capteur de vision

Éclairage peut être intégré

Contient plus d’algorithmes qu’un capteur de vision (plus large d’applications)

Peut aller jusqu’à une vingtaine de Mpixels grâce à la puissance de calculs

Système de vision multicaméras

7k – 20k€

Processeur dans un contrôleur dédié

Possible de combiner plusieurs caméras et plusieurs éclairages sur un même contrôleur

Plusieurs types d’éclairages disponibles, large gamme d’applications, traitement rapide

Éclairage non intégré à la caméra (modulable) et piloté par le logiciel

Nombreux algorithmes disponibles, très flexible

De quels équipements de vision industrielle dispose le CRESITT ?

CRESITT Industrie dispose de simulateurs de vision, d’une caméra infrarouge, d’un capteur de vision, ainsi que d’un système de vision multicaméras. Ce matériel est utile pour tester la faisabilité, et le niveau de complexité de votre projet.

CRESITT Industrie utilise également des logiciels de traitement d’image libres tels que OpenCV ou GOCR, et maitrise les technologies de l’électronique et de la vision embarquée.

Quels sont les avantages et inconvénients d’un système de vision ?

Les systèmes de vision restent moins performants qu’un Homme, qui reste irremplaçable dans les cas complexes. Cependant, les performances des systèmes de vision augmentent rapidement, et les couts baissent. Un système de vision étend les capacités humaines, les tests effectués par une machine sont reproductibles, ne varient pas dans le temps, ne dépendent pas de l’état de stress ou de fatigue de l’opérateur. Ils sont donc fiables et totalement objectifs. Cela évite les rebuts, les retours clients et permet une réduction des coûts.

De plus, un système de vision est plus rapide d’un homme, et peut fonctionner 24H/24 et 7J/7. Enfin, certaines technologies permettent de voir en dehors du domaine visible (caméra multispectrale, infrarouge).

La vision industrielle permet d’éviter de réaliser les contrôles répétitifs à des opérateurs, ce qui apporte une réponse à la problématique des TMS (troubles musculo-squelettiques). Ces opérateurs de contrôle peuvent alors être valorisés, en travaillant avec la machine (vérification des rebuts et modifications du programme si besoin, gestion de la ligne de production …) pour une qualité améliorée.

Le système de vision se veut complémentaire de l’opérateur, en intégrant le savoir-faire existant de celui-ci pour faciliter son travail, et lui permettre de réaliser d’autres tâches, moins manuelles ou répétitives.

Comment choisir son système de vision ?

Le choix d’un système de vision doit être étudié en fonction de votre environnement, de votre problématique, et toutes les possibilités doivent être envisagées. Face aux nombres importants de systèmes de vision, et à leurs développements ces dernières années, CRESITT Industrie et ses partenaires sont présents pour vous aider à réaliser votre cahier des charges, déterminer le niveau de complexité du système de vision à mettre en place dans votre entreprise, répondre à vos problématiques en vous proposant un accompagnement.

Qui peut vous aider dans vos démarches de contrôle qualité automatisé ?

Les intégrateurs de solutions travaillent en lien avec les fabricants de matériels de vision pour vous aider au mieux dans votre démarche. Ils fournissent des systèmes de vision, ainsi que les moyens mécaniques pour les intégrer parfaitement dans votre entreprise, sur vos lignes de production.

CRESITT Industrie travaille en lien avec fabricants, intégrateurs pour vous aider dans vos démarches, et réaliser un cahier des charges précis de votre besoin.

Quelles formations et accompagnements sont possibles avec le CRESITT ?

Deux formations sont prévues en 2017 :

7 novembre 2017 – 9H00 à 17H30 : Systèmes de vision « clés en main » type Omron, Keyence ou Cognex.

7 décembre 2017 – 9H00 à 17H30 : « Initiation à la démarche ergonomique pour améliorer son environnement de travail dans l’industrie et application au poste avec visionique »

En savoir plus

L’action collective « VISIR » a pour objet d’aider les entreprises à identifier leurs besoins et proposer des actions concrètes d’aménagement de poste et de mise en place de nouvelles technologies de Vision industrielle et de « visionique ». Cette action collective est soutenue et pilotée par la DIRECCTE Centre Val de Loire.

En savoir plus

Le dossier de veille technologique du CRESITT (en cours de rédaction) sur les systèmes de vision industrielle sera gratuit.

En savoir plus