CRESITT Industrie | Première mondiale : l’ascenseur à hydrogène
21599
single,single-post,postid-21599,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode-theme-ver-1.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.4.3,vc_responsive

15 juil Première mondiale : l’ascenseur à hydrogène

Le premier prototype de l’ascenseur à hydrogène a été présenté chez OTIS Gien, mercredi 5 juillet 2017. Depuis 2013, le CRT CRESITT travaille en partenariat avec le laboratoire GREMI (laboratoire mixte du CNRS et de l’université d’Orléans) et la société OTIS sur le projet SAPAC (Système Autonome à Pile à Combustible et photovoltaïque).

Ce projet, soutenu par la région Centre-Val de Loire, le département du Loiret et Orléans Métropole (l’AgglO), a permis de développer un système d’alimentation autonome associant énergies renouvelables : pile à combustible et panneaux photovoltaïques.

L’hydrogène est produit grâce à un électrolyseur, alimenté par des panneaux photovoltaïques qui, le jour, fournissent aussi l’électricité pour l’ascenseur. Quand l’ensoleillement baisse, la pile à combustible, grâce à l’hydrogène stocké sur place, prend le relais en restituant l’énergie nécessaire au fonctionnement de l’appareil.

Le système d’alimentation autonome réalisé par le CRESITT et le laboratoire GREMI a été dimensionné grâce aux données spécifiques de l’ascenseur à alimenter fournies par OTIS.

Image             Image

 

Image